Violences LGBTQIA+ en Belgique : Des mesures urgentes s’imposent !  

– LE 17 MAI 2023 –

Alors que la Belgique est souvent vantée pour ses avancées en matière de droits LGBTQIA+, les violences et discriminations persistent, comme en témoignent les chiffres publiés par Unia. C’est à ce sujet que Sophie Rohonyi a interpellé la secrétaire d’État en charge de l’Égalité des chances à la Chambre ce jeudi 17 mai.

  • Publié le 17.05.2023

  • min.

Vous avez affiché votre volonté de travailler à une société plus égalitaire et sans discriminations.

Sophie Rohonyi

Après avoir rappelé à la secrétaire d’État les promesses faites en début de mandat, Sophie Rohonyi a souligné les obstacles persistants auxquels les personnes LGBTQIA+ en Belgique sont confrontées. En effet, discriminations, injures, brimades et violences continuent de marquer le quotidien de nombreux individus, compromettant leur droit fondamental d’être eux-mêmes et d’exprimer leur amour librement.

Les chiffres d’Unia sont alarmants : malgré le statut précurseur de la Belgique en matière de droits LGBTQIA+, près de la moitié des dossiers pour discrimination basée sur l’orientation sexuelle concernent des violences physiques. Une proportion inquiétante qui n’a cessé d’augmenter ces cinq dernières années.

“C’est donc dans une logique constructive que je me dois de vous dire qu’après près de 4 ans de Vivaldi, vous devez d’urgence concrétiser les demandes formulées par les associations”, a poursuivi la députée fédérale amarante.

Sophie Rohonyi a mis en évidence plusieurs lacunes dans les actions entreprises par le gouvernement actuel.
Parmi elles :

  • Le plan pour une Belgique LGBTQIA+ friendly ne prévoit rien quant à la modification de l’article 150 de la Constitution, ce qui limite la lutte contre la cyberhaine.
  • La réforme du Code pénal, bien qu’elle soit en cours, ne propose rien en termes de constitution de partie civile pour les victimes de violences homophobes et transphobes.
  • La Vivaldi maintient, l’exigence discriminatoire et stigmatisante d’abstinence sexuelle pour les hommes homosexuels (HSH) pour pouvoir donner leur sang.

Nous pouvons être fiers que la Belgique ait toujours été un pays précurseur en la matière.

Les attentes sont élevées et la société belge compte sur des actions courageuses pour garantir une réelle égalité des chances pour tous.

Oui, la Vivaldi doit prendre des mesures immédiates pour lutter contre les violences et discriminations LGBTQIA+ en Belgique. Les paroles ne suffisent plus, il est temps de passer à l’action.

Tags

  • DéFI
  • Discrimination
  • Droits humains
  • Lutte contre les discriminations

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024