Les membres du Congrès ont approuvé les nouveaux statuts du parti

– LE 15 MAI 2022 –

Simplifier les statuts et les rendre plus lisibles afin que nos instances internes gagnent en efficacité. Voilà les principaux objectifs de la refonte des statuts de DéFI. Conformément à la tradition démocratique ancrée chez DéFi, l’ensemble des élus, responsables et militants ont été associés à l’évolution de ces textes fondateurs. Après un an de travail, ce dimanche, les membres du Congrès ont approuvé ces nouveaux statuts lors d’un Congrès statutaire.

  • Publié le 15.05.2022

  • min.

Si la majorité des changements sont avant tout des simplifications des instances et de procédures internes, certains d’entre eux sont la mise en application de notre vision de la démocratie et de la bonne gouvernance.  

Ainsi, les mandats internes de président, trésorier, secrétaire (que ce soit pour la direction du parti, les comités permanents, les fédérations provinciales ou les sections locales) seront d’une durée de 4 ans – au lieu de 3 précédemment –  avec un maximum de 2 mandats successifs et ce, à partir de 2023.  

DéFI appliquait le décumul, c’est-à-dire l’incompatibilité entre la fonction de bourgmestre ou d’échevin et celle de parlementaire, depuis les élections de 2019, alors que ce n’était pas encore dans nos statuts. Cette règle du décumul est désormais consacrée dans les statuts. 

Enfin, le nombre de mandats rémunérés importants qu’un mandataire du parti peut exercer passe de deux à un. 

François De Smet, président de DéFI : “ C’est une mise à jour précieuse et démocratique. Nos instances sont un peu plus simplifiées. Notre formation est encore plus transparente, encore plus ouverte. Les mandats sont légèrement allongés mais limités. Le décumul, que nous pratiquions déjà et que nous avons même transcrit à Bruxelles, est désormais inscrit”.

Tags

  • DéFI

Communiqué de presse

Enseignement

Réforme du rythme scolaire: DéFI Périphérie pousse pour une harmonisation

– LE LUNDI 19 FEVRIER 2024 – Nous apprenons dans la presse que plusieurs partis politiques néerlandophones (Open VLD, Vooruit, Groen et PVDA) seraient revenus sur leurs positions et se seraient p

19.02.2024

Communiqué de presse

Mobilité

Schaerbeek : la Liste du bourgmestre réagit suite à l’attribution du permis concernant la latérale Lambermont

– LE 31 JANVIER 2024 – La Région bruxelloise a délivré le permis pour la latérale au Boulevard Lambermont, suscitant une réaction mitigée de la Liste du bourgmestre de Schaerbeek. Bi

31.01.2024