On ne brade pas la
lutte contre l’antisémitisme

– LE 11 OCTOBRE 2023 –

Ce mardi, les députés bruxellois ont discuté d’une résolution marquant l’adhésion de la Région bruxelloise à la Stratégie européenne de lutte contre l’antisémitisme et de soutien à la vie juive.

  • Publié le 12.10.2023

  • min.

Il était essentiel pour DéFI que le Parlement bruxellois se positionne enfin clairement et résolument en faveur de cette Stratégie et la mette en œuvre sur le terrain, ici, à Bruxelles.

C’est la raison pour laquelle, le groupe DéFI, par l’intermédiaire de Marc Loewenstein et Marie Nagy, a cosigné le texte déposé par Viviane Teitelbaum, David Weytsman, Bianca Debaets et Céline Frémault.

Quand on sait que la police est déployée depuis plusieurs décennies devant les écoles juives, que les parents doivent payer, à Bruxelles, capitale de l’Europe, un service de sécurité privé pour que leur enfants puissent aller à l’école en sécurité, que des élèves sont harcelés parce que juifs dans des écoles non-juives, que certains cachent leur kippa ou étoile de David de peur d’être insultés ou agressés, que les réseaux sociaux sont l’antichambre d’insultes antisémites à tout va…, oui il est essentiel de lutter fermement contre l’antisémitisme.

Pour ce faire, il faut poser le bon diagnostic, sans œillères, sans quoi, on ne peut prodiguer les bons remèdes.

Or, la commission Egalité des Chances du Parlement bruxellois a livré un piètre spectacle ce jour :

  • D’abord celui de l’incohérence dans le positionnement de certains partis comme le PS et Ecolo qui ont pourtant adopté, en 2022, des motions sur le même sujet à Ixelles, Uccle et Forest, et qui ont adopté, au Sénat, une résolution contre l’antisémitisme en 2018, résolution se référant à la définition de l’IHRA (Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste).
  • Ensuite par la méconnaissance du sens de la définition de l’antisémitisme (non-contraignante) de l’IHRA qui a cristallisé les débats.
  • Enfin, par la position (non surprenante) du PTB dont on aurait pu croire qu’elle challengeait la définition de l’IHRA.

 

Il est malheureux et interpellant qu’ici, à Bruxelles, capitale de l’Europe, son Parlement n’adhère pas clairement à cette « Stratégie européenne de lutte contre l’antisémitisme et de soutien à la vie juive » pourtant adoptée par la Commission européenne.

Les manœuvres constatées pour édulcorer le texte ou ne pas le voter ne présagent rien de bon pour une lutte efficace contre l’antisémitisme. Cela ne participe-t-il pas à l’occultation ou à tout le moins à la minimisation d’un problème bien réel dans nos quartiers ?

Il ne peut y avoir de « réserves » ou de « nuances » dans la lutte contre l’antisémitisme. On lutte contre l’antisémitisme, point barre.

Marc Loewenstein, député bruxellois

Tags

  • Discrimination
  • Droits humains

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024