Emin Özkara rejoint DéFI

– LE 15 SEPTEMBRE 2023 –

Le député régional Emin Özkara, qui siégeait comme indépendant depuis janvier 2020, a décidé de rejoindre le parti DéFI. Il siégera donc désormais au Parlement bruxellois sous la bannière amarante, tout comme au conseil communal de Schaerbeek, où il avait d’ores et déjà rejoint la Liste du Bourgmestre depuis le 23 septembre 2020, comme conseiller communal indépendant.

  • Publié le 15.09.2023

  • min.

«Pour moi, la politique, ce n’est pas une question de calcul, mais de valeurs, d’engagement et de respect », souligne Emin Özkara. « Cela fait de longs mois — pour ne pas dire des années avec les élus schaerbeekois — que je discute avec des membres du parti DéFI, que j’analyse le programme. Mon engagement aujourd’hui est clair : je rejoins le parti de l’espoir, du cœur, du progrès, de l’égalité, de l’équité, de la neutralité et de la solidarité ».

Et de poursuivre : « Nombreux sujets et thématiques qui me sont chers et que j’ai traités au niveau régional se retrouvent explicitement dans le programme de DéFI. Que ce soit pour une région bruxelloise durable, prospère, numérique et surtout, une région du vivre et construire ensemble. Il est donc naturel que je rejoigne un parti qui veut rendre espoir à la population bruxelloise dans sa grande diversité ». 

Impossible de ne pas parler de son engagement à Schaerbeek, la commune qui l’a accueilli le 10 novembre 1976 à l’âge de 2 ans, la commune où il a grandi, a étudié, a travaillé, s’est marié et où il se voit finir ses jours.

 

La commune de Schaerbeek et la Région de Bruxelles-Capitale, c’est toute ma vie. Je veux les faire progresser, toutes deux, dans le respect des valeurs démocratiques et dans la diversité des opinions et des idées.

 

Emin Özkara

« Cela fait 13 ans que je fréquente les mêmes bancs qu’Emin », souligne Emmanuel De Bock, chef du groupe DéFI au Parlement bruxellois. « Il incarne une certaine réussite sociale, celle de la diversité, et qui veut le meilleur pour ses enfants, et les enfants des autres. C’est quelqu’un d’attachant qui porte un message qui me plaît : celui de dépasser sa communauté d’origine, de représenter tous les Belges, d’où qu’ils viennent, quel que soit leur parcours et origine. Il y a une forme d’universalisme chez Emin, et un vrai questionnement sur le sens de l’homme, sa place dans l’Histoire. Et qui a décidé de faire la suite de son chemin politique du côté de ceux qui construisent des ponts entre les gens et les cultures ».

Cécile Jodogne, bourgmestre ff de Schaerbeek : « L’arrivée d’Emin Özkara au sein de DéFI est une bonne nouvelle pour la démocratie ! C’est un homme politique qui a toujours été sur le terrain, proche des gens et de leurs préoccupations : tout le monde le connaît. Dans notre société polarisée, il est aujourd’hui une voix qui cherche l’apaisement et la pacification, par le dialogue et l’écoute. Une qualité indispensable à Schaerbeek, mais également à Bruxelles ! »

Bernard Clerfayt, ministre bruxellois et bourgmestre en titre de Schaerbeek : « Je connais Emin depuis plus de vingt-trois ans, je l’ai vu progresser dans son engagement politique, quitter les comportements opportunistes du début, élargir le champ de ses centres d’intérêt politiques, assumer des combats généralistes qui parlent à tous les citoyens et rejoindre, depuis quelques années déjà, la dynamique de renouveau que je conduis à Schaerbeek avec la Liste du Bourgmestre. Je suis heureux d’officialiser son ancrage chez DéFI. »

François De Smet, président de DéFI : « Nous sommes heureux d’accueillir parmi nous un homme de cœur et de parole. La personnalité d’Emin permettra de construire des ponts, d’installer un dialogue essentiel sur le vivre-ensemble. Nous partageons cette vision que l’intérêt général doit primer sur l’intérêt personnel et cette ambition de rendre un avenir à Bruxelles en misant sur la bonne gouvernance et l’efficacité pour toutes les Bruxelloises et tous les Bruxellois ». 

Tags

  • DéFI

Communiqué de presse

Enseignement

Réforme du rythme scolaire: DéFI Périphérie pousse pour une harmonisation

– LE LUNDI 19 FEVRIER 2024 – Nous apprenons dans la presse que plusieurs partis politiques néerlandophones (Open VLD, Vooruit, Groen et PVDA) seraient revenus sur leurs positions et se seraient p

19.02.2024

Communiqué de presse

Mobilité

Schaerbeek : la Liste du bourgmestre réagit suite à l’attribution du permis concernant la latérale Lambermont

– LE 31 JANVIER 2024 – La Région bruxelloise a délivré le permis pour la latérale au Boulevard Lambermont, suscitant une réaction mitigée de la Liste du bourgmestre de Schaerbeek. Bi

31.01.2024