Soirée des vœux du Nouvel An
DéFI : en 2024, il faudra du courage et de la nuance

– LE 17 JANVIER 2024 –

Ce mardi 16 janvier se tenaient les traditionnels vœux du Nouvel An de DéFI au Teatro à Watermael-Boitsfort. L’événement a démarré aux environs de 18h pour se terminer vers 22h30. La soirée a affiché complet avec plus de 250 personnes présentes. “Allons de l’avant et soyons, plus que jamais, l’alternative que tant de citoyens attendent”, a notamment déclaré le président de DéFI François De Smet.

  • Publié le 17.01.2024

  • min.

Ce mardi 16 janvier, DéFI organisait sa soirée des vœux du Nouvel An au Teatro (182 chaussée de la Hulpe à Watermael-Boitsfort). Ouvert à tous, l’événement a accueilli près de 250 personnes. Membres, journalistes et autres sympathisants du parti ont ainsi pu profiter tout d’abord d’un apéritif convivial. Celui-ci a été suivi par une prise de parole de plusieurs personnalités du parti amarante qui ont réaffirmé leurs objectifs pour 2024.

Laura Squartini, conseillère communale et présidente de la section DéFI de Watermael-Boitsfort, a été la première à s’exprimer. “Je suis fière d’appartenir à notre formation politique. J’ai vraiment le sentiment d’être au bon endroit car ce parti prône des valeurs que je partage entièrement”, a-t-elle déclaré.

- François De Smet, président de DéFI

Le président de DéFI François De Smet a confirmé l’ambition du parti en vue des élections 2024: “Il est temps de retrouver un État responsable, stratège, protecteur, qui ne se laisse intimider ni par les nationalistes flamands, ni par les extrémistes de droite, ni par les fanatiques religieux, ni par les narcotrafiquants, ni par les criminels et ni par les États voyous. Rassemblons-nous, allons de l’avant, et soyons, plus que jamais, l’alternative que tant de citoyens attendent”. Fabian Maingain, tout récemment confirmé 3e sur la liste de la région bruxelloise, a pour sa part ajouté : “Aujourd’hui, le plus grand des partis est celui des indécis. C’est eux que nous irons convaincre. Voter DéFi en 2024, c’est choisir de rendre à Bruxelles sa fierté.” De son côté, Daniel Soudant, candidat régional du Hainaut pour l’arrondissement de Soignies-La Louvière, a appuyé sa volonté d’être “positif, optimiste et constructif” pour l’avenir de la Wallonie: “Nous restons déterminés à poursuivre nos efforts pour faire de la région un lieu où chacun peut s’épanouir et contribuer au bien-être collectif.”

Sophie Rohonyi, 2e sur la liste fédérale bruxelloise, confie: “Nous sommes en ordre de marche pour faire de cette année électorale, une année de succès. A la fin de l’histoire, David finit par vaincre Goliath !” L’ancien juge Michel Claise, nouveau renfort de DéFI qui occupera, lui, la 3e place s’est exprimé sur son domaine de prédilection: “Il reste tant de choses à faire en ce qui concerne la Justice. Je pense sincèrement que c’est avec DéFI que nous pourrons changer les choses.” Les discours se sont conclus avec Julien Lemoine, jeune candidat fédéral namurois du parti amarante: “Vive la justice, vive la jeunesse, vive l’expérience, vie DéFI et… Bonne année !”

Un buffet a ensuite été servi aux invités qui ont pu terminer la soirée en profitant d’un moment de partage et de bonne humeur avec, notamment, la présence d’un DJ et d’un photographe pour immortaliser l’instant.

Tags

  • DéFI

Communiqué de presse

Enseignement

Réforme du rythme scolaire: DéFI Périphérie pousse pour une harmonisation

– LE LUNDI 19 FEVRIER 2024 – Nous apprenons dans la presse que plusieurs partis politiques néerlandophones (Open VLD, Vooruit, Groen et PVDA) seraient revenus sur leurs positions et se seraient p

19.02.2024

Communiqué de presse

Mobilité

Schaerbeek : la Liste du bourgmestre réagit suite à l’attribution du permis concernant la latérale Lambermont

– LE 31 JANVIER 2024 – La Région bruxelloise a délivré le permis pour la latérale au Boulevard Lambermont, suscitant une réaction mitigée de la Liste du bourgmestre de Schaerbeek. Bi

31.01.2024